Little Miss Beauty

Ce n’est qu’une question de volonté…

On se connait désormais toi et moi depuis un moment et je n’ai pas pour habitude de pratiquer la langue de bois. Je pense avoir laissé ici même des petits morceaux de moi dans chaque article montrant qui je suis dans la vraie vie et crois moi ici ou ailleurs je suis la même. Aujourd’hui je vais te parler d’une chose qui me travaille depuis quelques temps et que j’aimerais laisser de côté une bonne fois pour toute.

Je suis une fumeuse. Je ne me décrirais pas comme une grosse fumeuse qui, à peine les yeux ouverts, s’allume une cigarette à jeun, mais je suis une fumeuse tout de même. Je fume depuis un certain nombre d’années déjà et ces derniers temps je pense très souvent à m’arrêter. Ce matin même je suis allé m’acheter des cigarettes et j’ai pensé à ça. Alors pourquoi les ai-je acheté quand même ?! Par habitude, par angoisse de partir travailler sans cigarettes, par manque anticipé lors de ma pause café… pour toutes ces raisons qui n’en sont pas vraiment.

 

Les gens autour de moi ne sont pas tous des fumeurs, je suis parfois « secouée » par les non fumeurs qui, de l’extérieur, ne peuvent pas vraiment comprendre ce qu’il se passe dans la tête d’un fumeur. On ne va pas faire un cours ici mais le fumeur est sous dépendance nicotinique, alors oui la volonté personnelle est nécessaire pour arrêter de fumer mais pas que.
Ce qui m’énerve parfois c’est que je suis tout à fait capable de ne pas fumer pendant des heures sans pour autant être en stress et puis à d’autres moments je vais enchainer les clopes les unes derrière les autres juste parce que je bois un verre, que je suis avec d’autres fumeurs et comme un mouton leur geste de fumeur déclenche en moi l’envie de fumer. Clairement les cigarettes que je fume dans une journée ne sont pas toutes appréciées, je l’avoue, beaucoup d’entre elles sont juste par habitude, ennui ou que sais-je.
Au delà de l’argent que je dépense aujourd’hui je pense à ma santé, j’aime prendre soin de moi, j’essaie autant que faire se peut d’avoir un mode de vie équilibré, mais contradiction ultime je fume. Toutes les crèmes du monde ne pourront rien faire pour rendre ma peau plus belle et éclatante si de l’intérieur je l’encrasse. Et encore je dirais que ce n’est même pas pour ça que je m’inquiète. Non, je m’inquiète pour mes poumons, la santé de mes organes, mon avenir et si un jour je deviens maman que se passera-t-il ?
Oui, mais je fume, cette prise de conscience n’a pas encore eu assez d’impact pour que je stoppe net, avec ou sans aide, j’essaie de diminuer mais je l’avoue la plupart du temps en vain. Attention je ne fume pas non plus un paquet par jour hein. Parfois j’envie ma maman qui fume de manière sporadique, au maximum trois par jour mais très souvent même pas une.

Des copines ont arrêté, je pense à Natacha notamment avec qui j’en discutais dernièrement, je sais que c’est dur, je sais qu’on a peur des kilos que l’on va prendre, que la dépendance est forte. Mais je sais aussi que l’on se sent tellement mieux après, que lorsque les effets négatifs du sevrage sont passés on sent une vraie différence.
Malgré tout je sais qu’aujourd’hui encore je vais fumer, mais j’ai des techniques (à deux balles je te l’accorde) pour ne pas fumer la cigarette entière. C’est pitoyable et complètement débile mais c’est comme ça.
Alors est-ce que tout ça n’est qu’une question de volonté ? Aujourd’hui j’ai envie de te dire oui mais pas que et peut être que demain je te dirais un grand OUI franc et massif !

 

Miss tête en l’air

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 messages sur “Ce n’est qu’une question de volonté…

  1. Argh, qu’est-ce que je ne donnerais pas pour une clope ! Entre ça et le vin, c’est vraiment le plus pénible pendant la grossesse 🙂 Cela étant, je m’étais toujours dit que j’arrêterais une fois que j’aurais passé plus d’années à fumer que l’inverse, ce qui est fait. Du coup, je vais essayer de ne pas reprendre une fois que ce petit bébé sera là, puisque j’aurais quand même arrêté presque un an, mais franchement, c’est dur dur. En plus, comme je ne suis pas une grosse fumeuse, (depuis qq années une à deux le soir et basta), je me dis que je peux bien continuer comme ça, ce qui n’aide pas à ne pas vouloir reprendre. Oui, je sais, je dis tout et son contraire, c’est difficile comme décision 😀

  2. Montaw: j’ai aussi pensé à toi en écrivant tout ça, je me souviens lorsque tu avais annoncé que tu arrêtais. Pour le coup c’était pour ta grossesse mais n’empêche que tu l’a fait, j’ai plein de copines qui ont arrêté pendant la leur puis qui ont repris… c’est fou comme les mauvaises habitudes ont longue vie ! Et c’est fou également comme on est tous plein de contradictions face à ce sujet. Je pourrais te dire que reprendre après tout ce temps ce serait trop dommage mais je suis bien mal placée pour donner des conseils…

  3. je sais que tu y arriveras <3 <3

  4. Un fumeur qui n’est pas satisfait de son statut et de sa vie de fumeur, est déjà en train de se préparer à arrêter… Et se remettre à fumer après avoir arrêté pendant une période plus ou moins longue n’est pas un échec, c’est juste une étape sur le chemin qui vous mènera à l’arrêt définitif !
    Courage !…

  5. mme-beaute: merci chérie ♥

    missYsa: Bienvenue chez nous et merci beaucoup pour ce commentaire très réaliste et très juste, il me touche énormément 🙂

  6. Comme je te comprend! Je fume exactement comme toi et j’ai le même problème la même envie d’arrêter ! Bon courage en tout cas!

  7. Comme je te comprend, même galère, même questionnement, même manière de fumer (je ne fume pas au réveil, je fume énormément en soirée…), même peur pour ma santé…
    J’ai l’impression que pour l’instant, je n’ai pas vraiment envie d’arrêter, je me dis que je suis au dessus de tout et que rien ne peux m’arriver, mais réellement je sais que je m’encrasse. Mon conjoint ne fume pas, il est sans cesse en train de me faire la morale, sur le coup ça me fait réflechir, mais ensuite je me dis « et alors » et j’allume ma clope…
    J’espere m’arrêter avant de tomber enceinte, ou quand je tomberais enceinte (faut bien des objectifs dans la vie) on verra bien!

    En tout cas j’aime beaucoup ton blog!

    Des bises!

  8. Je ne fume pas mais je te souhaite plein de courage pour arriver à t’arreter 🙂

  9. Tu as raison quand tu dis que c’est une question de volonté ; rien ne pourra la remplacer ( aucun substituts nicotiniques …ce sont juste des aides précieuses pour ne pas être en manque )

    mais avant la volonté , ce qui faut c’est LE déclic ; j’ai arrêté ainsi il y a 10 ans et franchement je ne le regrette pas ( même quand on fume à coté de moi…c’est dire !!!!)

    mon déclic c’est tout con mais ça a été la prise de conscience que c’était pas la peine de me ruiner ( façon de parler , hein )en produits de beauté , j’aurais toujours une peau de merde avec la cigarette ( futilité quand tu nous tiens !!!!)

    résultat des courses : maintenant je me ruine en produits de beauté…mais j’ai bonne conscience !

    Bises

  10. Valérie: merci, bon courage à toi également 🙂

    Eva les ptits blablas: merci et bienvenue chez nous il me semble 🙂 Comme j’ai l’impression de me voir dans ce que tu racontes… Je pense qu’il faut vraiment arrêter d’un coup et ne pas chercher à diminuer sinon on risque de ne pas s’y tenir. Mon compagnon non plus ne fume pas, il ne me fait pas de remarque mais je me dis qu’il subit ça mine de rien et que ça devrait encore plus m’encourager à arrêter…

    Dludlu: merci c’est très gentil 🙂

  11. Bodette: oui c’est exactement ça, le déclic ! Je crois qu’il va me tomber dessus très bientôt et tu as raison concernant les produits de beauté et le reste qu’on fait pour avoir une belle peau et un corps en forme tout ça est contradictoire avec le fait de fumer. On est futiles mais ça a du bon 😉 10 ans c’est beau et si en plus lorsque tu es entourée de fumeurs tu arrives à ne pas craquer c’est top 🙂

  12. Ce n’est pas facile, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent ce n’est pas « juste une histoire de volonté »…
    Et pourtant ta démarche est saine ! S’interroger sur ses habitudes de fumeur, comprendre ses envies, prendre conscience des aspects négatifs de la cigarette et de ceux positifs de l’arrêt c’est déjà un grand grand pas vers le sevrage 🙂
    Après il faut se lancer le jour où on est sûr de soi et surtout en confiance, ensuite le doute n’est plus permis.

    Je suis pour ma part une habituée des tentatives foireuses, je souffre 1 mois j’arrête 3 ou 6 mois et je reprend comme une ado débile ! Alors à chaque tentative je me force à croire que c’est la bonne, et chaque fois çà devient plus facile… Je ne sais pas pour quand sera la prochaine et pour le moment je la redoute encore trop :s

    Courage à toi ! C’est un sacré combat mais il en vaut la peine

  13. Plume: merci pour ce commentaire 🙂
    J’ai lu des trucs sur le fait de vouloir s’arrêter et effectivement s’interroger là-dessus et prendre conscience de tout ça est déjà un pas vers le sevrage. En tout cas tu as déjà essayé d’arrêter, moi non, et je sais qu’il est fort probable que je recraque tout comme toi… J’ai beaucoup aimé ce qu’a dit missYsa à ce sujet dans son commentaire, ce n’est pas un échec !
    Merci, vraiment et courage à toi aussi !

  14. Courage!
    On est avec toi!!!

  15. Ma chérie! :):) Tu sais ce que j’en pense, et tu sais surtout qu’il faut le faire pour toi, il n’y a ni technique, ni miracle, une décision un jour, sans même que tu y penses vraiment… ou alors un choix franc, une décision nette… quoiqu’il en soit ça sera pour ton bien ma chérie, tu te sentiras fière (même si tu prends 5 kg!) et surtout vachement mieux. Je tm fort

  16. Loky: merci ma belle 🙂

    Gossip and the city: tu sais que depuis que nous en avons parlé ensemble ça a fait un bon bout de chemin dans ma tête, alors un immense merci ! A chaque fois je pense à toi, à tout ce que tu m’as dit et je sais que tu as raison pour mon bien à moi. Je t’aime aussi très fort ♥

  17. Je reviens à la charge parce que c’est un sujet qui me semble important :
    – ne pas avoir peur d’arrêter sous prétexte qu’on va peut-être/sans doute/sûrement rechuter, ce ne sera de toute façon jamais un retour à la case départ
    – arrêter pour soi et non sous la pression sociale, familiale, amicale…
    – être fier de pouvoir s’arrêter un jour, et non avoir honte d’être fumeur
    – trouver ses propres motivations (qui peuvent être totalement futiles…), on arrête rarement « parce que c’est mauvais pour la santé »…le cancer du poumon ou toute autre pathologie liée au tabac est totalement abstrait pour le fumeur lambda
    – croire en soi !!!

  18. missYsa: merci beaucoup pour tout ce que tu me dis, limite je vais m’imprimer tes commentaires pour les avoir sous les yeux tout le temps et me motiver !

  19. Lis « La méthode facile pour en finir avec la cigarette ». Elle existe aussi en version spécifique pour les femmes…
    J’ai arrêté la clope il y a quinze jours ; et ce livre, au delà de ma motivation, m’a énormément aidé dans le sens où il prépare à « l’après clope » .

    Je n’en ai plus envie ; je n’ai pas pris de poids, je ne mange pas en plus grande quantité ; je respire à nouveau, et je sais que tous mes faits et gestes (sport, crèmes de soins etc) sont bénéfique pour de vrai pour mon corps maintenant !

    En gros, je suis super fière !

    Je ne dis pas que je n’y pense jamais, ou que je n’en ai pas rêvé les premières nuits (!), mais au final, tout ça n’était que des mauvaises habitudes gestuelles, car l’addiction à la Nicotine s’en va relativement vite .

    Le plus dur, les soirées . Le premier Samedi, j’en avais bien envie, l’appel de la bière . Pas craqué . Le deuxième Samedi, j’en avais envie, pour le geste . Pas craqué !

    Voilà, j’espère que ça a pu t’aider 🙂 Je découvre ton blog, et je m’y plais !

    Bises

  20. Beauteetc: merci beaucoup et bienvenue chez nous 🙂
    J’ai entendu parler de ce livre en bien, je crois que je vais l’acheter pour le coup car ce que tu me dis est super positif ! Félicitations, tu peux être fière de toi 🙂
    J’avoue que c’est lors de soirées, apéros, etc que ça m’angoise à l’avance mais tant que je ne tente pas c’est clair que je me fais des films pour rien…

  21. hey friend, thanks for helping me and the others.http://www.iguinhojogos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation

#JeSuisCharlie