Little Miss Beauty

Deux shampoings. Un top, un flop

Il y a presque deux mois de ça je te parlais de deux nouveaux shampoings qui faisaient leur entrée dans ma routine capillaire.

shampoings_alepia_dermatherm

 

A gauche le shampoing Purhair de la marque Dermatherm, à droite le shampoing au savon d’Alep de la marque Alepia.
L’un est désormais finit, l’autre a à peine été entamé.

Le top

Même si son conditionnement ne paie pas de mine et fait plus « médicament » que soin, le shampoing Purhair a juste été la révélation de ces derniers mois.
0% parfum, 0% paraben, 0% alcool, 0% silicone, 0% allergène, 0 huile essentielle, 0 lanoline ni dérivés, ce shampoing Bio Dermatherm est naturellement riche en eau thermale de Fumade les Bains. En plus de tout ça ce shampoing ne contient pas de conservateurs grâce au procédé UHT (oui, comme le lait), un principe de stérilisation par la chaleur totalement inédit pour de la dermo-cosmétique. De plus le flacon airless permet de conserver ces propriétés.
Parfait pour les cuirs chevelus sensibles j’ai beaucoup aimé le côté neutre de ce shampoing tant dans l’odeur que dans la composition. Gros bon point contre toute attente il mousse correctement, ce qui parfois n’est pas toujours le cas avec les shampoings Bio et se rince parfaitement. Les cheveux sont propres, doux et légers, rien à redire j’ai adoré !

Shampoing Purhair de chez Dermatherm, 11.70 € les 150 ml. Merci encore à Vitalibio pour le test.

Le flop

Gros gros flop pour ce shampoing dont j’attendais peut-être beaucoup et que j’avais hâte d’utiliser.
Toute la douceur et les vertus du savon d’Alep dans un Shampoing BIO enrichi en huile de baie de laurier. Il assainit le cuir chevelu, élimine les pellicules et les démangeaisons.
J’ai beaucoup aimé l’odeur de savon d’Alep c’est vraiment une odeur qui me plait. La texture est assez épaisse, le shampoing mousse énormément mais gros doute au moment du rinçage, les cheveux sont rêches et lourds. Je me dis que ce n’est pas grave, que c’est peut-être normal, je me sèche les cheveux comme d’habitude mais je ne suis pas satisfaite mes cheveux sont vraiment lourds et poisseux. Pensant que je ne les ai pas suffisamment rincés, je me relave les cheveux le lendemain matin avec le Purhair.
Déçue je n’ai pas envie de rester sur cette expérience et je retente le coup une autre fois en utilisant moins de shampoing et en rinçant à outrance. Bilan: ça ne change rien mes cheveux sont poisseux, lourds et il me faut deux lavages derrière pour les retrouver.
Une grosse déception donc et je n’ai pas été la seule puisque ma maman a également eu une expérience similaire de son côté avec un shampoing identique.
Dommage, la marque me tentait énormément j’avoue être désormais sur la réserve même si je ne peux pas faire de ce cas une généralité.

Shampoing d’Alep Bio, 40% d’huile de Laurier, 17€ les 250 ml sur le site de la marque.

Du coup je suis revenue à une valeur sûre, aka le shampoing et l’après-shampoing Bare de John Masters Organics commandés dernièrement sur le site Ecocentric dont je reparlerais sûrement car j’ai beaucoup aimé le principe.

Miss tête en l’air

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 messages sur “Deux shampoings. Un top, un flop

  1. CECILE on 16 avril 2013 at 5 h 33 min said:

    Intéressant tout ça. Après avoir banni la silicone, je suis de plus en plus attirée par ce genre de shampoing. Je note donc Shampoing Purhair de chez Dermatherm, mais ceux de Lush me font également de l’oeil…

    • Pour une composition tip top, vous pouvez essayer les shampoings solides de Sativa qui sont emballés dans du papier kraft! Ils sont plus doux au niveau des tensio-actifs, et avec une plus grande proportion d’actifs végétaux. Pas de palme, ni d’ingrédients reconnus irritants que l’on trouve pourtant dans de très nombreux shampoings comme l**h. Bref, bon à savoir… et en plus ils sont assez jolis et sentent très très bon !!

  2. CECILE: Idem, je bannis les silicones et autant que je peux les sulfates. Pour le Purhair ce qui est chouette aussi c’est le côté vraiment neutre et bon pour le cuir chevelu, il n’agresse pas et je n’ai même pas utilisé d’après-shampoing.
    Chez Lush j’avais essayé des shampoings solides y’a quelques années mais bof, sans plus c’est pratique pour partir en voyage mais sinon je trouve que ça se conserve moyennement car ça a tendance à fondre… Après je ne sais pas s’ils ont des versions liquides, j’avoue que les odeurs de ces produits ont tendance à me rebuter en ce moment avec les hormones… 😉

Répondre à miss-tete-en-lair Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation

#JeSuisCharlie