Little Miss Beauty

Zéro déchet le livre

Comme je te le disais dans mon précédent post, 2016 rime avec changements (non pas du tout en vrai mais on s’en fout).

J’ai donc après Noël dévoré le livre de Béa Johnson, Zéro déchet.

zero_dechet_bea_jonhson

La première chose que j’ai envie de te dire c’est que c’est un livre qui ne fait pas culpabiliser c’est pas parce que tu n’as pas cette démarche que tu pourriras en enfer au milieu d’un tas de déchets non recyclés.

J’ai apprécié son vrai ton bonne copine, qui partage ses expériences avec ses réussites et ses échecs quand elle a voulu être un peu trop extrême dans sa démarche parfois.

Tout ne se met pas en place du jour au lendemain non plus, pour ma part dans un premier temps j’essaie de cumuler les petits gestes simples et pas trop contraignants.

Les clés pour Béa Jonhson sont assez simples :

  • refuser
  • réduire
  • réutiliser
  • recycler
  • composter

Dis comme ça c’est simple mais en fait on se rend compte vite fait que dès qu’on sort du cadre on est regardé bizarrement.

Refuser un sac plastique, refuser un échantillon gratuit, refuser les prospectus, les cartes de visites … Aujourd’hui par exemple ma pharmacienne s’est excusée car une loi est passée au 1er janvier 2016 faisant payer le sac plastique réutilisable à la pharmacie. Pour moi ça fait des mois que je ne sors pas sans mon sac Monoprix alors j’étais plutôt contente de ne pas avoir à ‘refuser’ le sac en plastique pour les médocs. Mais au final elle était gênée comme quoi les habitudes ont la dent dure.

Réduire, alors là pour moi acheter moins s’impose comme une évidence dans certains domaines, surtout en cuisine, ne pas gaspiller me paraît juste normal aussi par exemple. Réduire aussi en donnant ou en vendant ce qu’on a en trop et dont on ne se sert pas est plus facile à dire qu’à faire. On a toujours cette petite voix qui dit : mais si demain tu en as besoin ? Alors qu’au fond, le service a fondue ou encore la machine à pop cake tu t’en es servi une fois et c’est le bout du monde !

J’ai commencé un premier tri dans la cuisine, dans le maquillage (c’est les copines qui ont été contentes), et dans ma garde robe. Secrètement j’espère que mon mari triera un peu le bureau, lui c’est monsieur garde tout, il va devoir se faire violence pour réduire (je sais que tu me lis).

Tu sais quoi, ben les choses que je n’utilisais pas déjà ne me manquent pas du tout.

Bon le chemin est encore long pour ça.

Le troisième point c’est réutiliser, pour Béa Jonhson étant donné que tu as déjà refusé et réduit, tu as moins de choses à réutiliser.

Y’a un exemple qu’elle donne et qui m’a frappé parce que j’avais justement fait ce tri là. Le coup du sac de courses réutilisable, celui que tu n’as jamais sur toi le jour des courses et que tu rachètes souvent. Avant Chronodrive ça m’arrivait de temps en temps de racheter ces sacs, mais le pire c’est que j’accumulais ces sacs quand mes amis venaient avec à la maison et me les laissaient. Cet été j’ai gardé 2 sacs et j’ai mis tous les autres à côté de la poubelle de l’immeuble, ils sont partis.

Réutiliser c’est bien en effet 🙂 Depuis j’ai mon panier en osier dans le coffre de la voiture et le petit sac Monoprix dans mon sac. Cet achat à 1€ à été le meilleur investissement de ma vie ! Il est léger et je m’en sers tout le temps.

Les trucs pour le moment que je réutilise le plus sont les piles rechargeables, bouteille en verre pour stocker l’eau, mes sacs en tissus pour les courses, microfibres et torchons pour le ménage.

Tu vois ce sont des choses qu’on a déjà tous chez soi en fait.

Dans sa démarche de réutilisation, Béa Jonhson parle aussi de prolonger la durée de vie de nos objets. Alors là pour moi qui jetais et remplaçais facilement, grosse prise de conscience.

D’ailleurs j’ai eu un signe, ma plaque a induction a explosé il n’y a pas longtemps (je me suis légèrement caguée dessus), ben elle est chez un réparateur (tu vois je progresse). Le fait est que réparer quand on peut ben ça coûte moins cher en fait (mince quand ça touche au porte feuille on ne va pas s’en priver hein ?)

Recycler : alors là j’ai un doudou qui m’a habituée il y a dix ans, il a instauré le recyclage (papier, verre, et le reste) à la maison et j’ai suivi parce que c’est juste du bon sens. On a une poubelle de tri et on jette dans le bon bac, même mon fils de 2 ans et demi le fait, c’est dire.

Mais tu vois lectrice ben ça me vaut des railleries des amis, qui me jettent toujours la petite phrase, « mais c’est quel bac ? », comme si j’avais 1000 bacs, alors j’en rigole mais comme précédemment je sens que les habitudes ont la dent dure hihihihi.

Et le dernier point, composter alors là j’ai mis 10 ans à m’y mettre. Il faut dire qu’avant à part les gros composteurs de jardin vert en plastique on n’avait pas trop de choix. Aujourd’hui, il y en a pour tous les goûts (avec vers, sans ver lool) et de toutes les tailles.

J’ai jeté mon dévolu sur un 100L pas trop gros et allant sur ma terrasse, ben c’est fou ce que je jette comme épluchures de légumes, marc de café, cheveux (oui oui ça se composte et avec moi, crois moi il y en a !!!!), thé en vrac, feuilles du jardin, mauvaises herbes …..

Là ça a été une véritable révolution pour moi !!!!

Par contre ça met pas mal de temps à composter (entre 3 et 6 mois), je pense prendre un activateur de compost et surtout je ne jette aucun déchet autre que végétal parce que sur la terrasse je ne me sens pas les mauvaises odeurs.

Bref comme tu peux vois j’ai adapté les premiers conseils de Béa Jonhson à mon petit niveau.

Dans le livre Béa Jonhson nous livre des conseils, bien sûr mais aussi des astuces, des recettes, des listes, c’est pour moi une vraie mine d’or.

Si ce genre d’article t’intéresse, je pourrais te dire ce que j’ai fait au quotidien pour réduire mes déchets.

Je m’arrête là, pour aujourd’hui !

Bonne journée

Mme beauté

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 messages sur “Zéro déchet le livre

  1. J’ai lu le bouquin aussi, mais je trouve que cela demande un réel effort pour l’appliquer dans la vie quotidienne ! Je serais très intéressée de savoir comment tu fais !

  2. Le sujets du livre est très d’actualité.
    Si seulement les gens pouvaient déjà trier leurs poubelles, cela serait un véritable progrès.^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation

#JeSuisCharlie