Little Miss Beauty

Objectif zéro polluants, #1 la maison

Dans la même veine que l’objectif zéro déchets de mme beauté, que j’essaie de suivre également, je m’efforce de trouver un équilibre dans ma vie quotidienne en prenant conscience de toutes ces choses qui m’entourent et de changer certaines habitudes parfois bien ancrées.

Le but: éviter au maximum les substances chimiques, additifs, colorants et autres substances potentiellement nocives pour la santé qui se logent un peu partout dans notre quotidien.

Comme je l’écrivais dans cet article il y a maintenant un an concernant les apprêts chimiques dans les textiles neufs, j’apporte une grande attention à laver les vêtements (voire même certaines chaussures en toile ou pantoufles pour ma fille) avant toute utilisation.
Au delà de cela j’essaie également d’acheter dans la mesure du possible et de mes moyens du linge en coton bio ou ayant le label Öko-Tex (label visant à garantir les qualités humano-écologiques des textiles : exempt de produits toxiques pour le corps et pour l’environnement.)
Pour la literie je fais aussi attention à choisir des matières naturelles ayant ce label ou le label bio mais surtout sans traitement anti-acariens. Beurk les acariens !
Qui n’a jamais vu des images de ces bestioles grossies au microscope ? On est d’accord ce n’est vraiment pas terrible mais n’oublions pas que les traitement anti-acariens sont fait à l’aide de substances chimiques, même si certaines sont à la base issues d’un végétal, le pyrèthre.
Bien sûr certaines personnes sont allergiques aux acariens mais à force de vouloir se prémunir contre ces minuscules bêtes à l’aide de substances diverses et variées nous avons tendance à ne plus prendre conscience des impacts sur notre santé de tel traitements.

74239276

On ne se rend pas compte que notre environnement intérieur est souvent bien plus pollué que l’extérieur et les produits d’entretien participent largement à cette pollution. Et pourtant lorsqu’on regarde la taille des rayons produits ménagers au supermarché et la diversité de l’offre il y a de quoi s’affoler.
Je n’ai jamais été une maniaque du ménage et des produits d’entretien et j’ai toujours détesté les odeurs chimiques de ces produits.
J’utilise depuis très longtemps des produits naturels, type pierre blanche, savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude, HE, une habitude acquise chez mes parents qui, en plus d’être écologique est économique. Il ne m’en faut pas plus pour tout nettoyer chez moi, c’est propre, ça sent bon et même avec un enfant en bas âge ou lorsque ma fille était bébé je n’ai jamais crains les bactéries ou ce genre de chose qui peut faire flipper les parents. Au contraire, je me sens plus rassurée avec ces produits sains qu’avec un sol nettoyé à la Javel ou je ne sais quel produit qui décape tout.
Le peu de produits que j’achète car je n’ai pas envie de les fabriquer sont la lessive et le produit vaisselle. Dans ce cas j’achète des produits écologiques, aux compositions plus nettes que les produits classiques.
J’ai aussi laissé tomber les éponges à essuyer ainsi que le papier absorbant et j’ai investit dans des lingettes multi-usages en bambou bio, fabriquées en France et lavables. Pour laver les vitres, miroirs et autres surfaces où la moindre trace rend fou, surtout avec des enfants, j’ai investit dans le kit Brill’tout. Il s’agit d’une lingette 100% polyester, de fabrication française et certifiée oekotex qui permet de laver toutes ces surfaces à l’eau uniquement. Tous ces articles sont en vente sur le site Les tendances d’Emma et en plus d’être écologiques, économiques et d’éviter les déchets, ils sont vraiment super efficaces. Je ne reviendrai pas en arrière de si tôt.
Prochaine étape, investir dans un nettoyeur vapeur histoire d’utiliser encore moins de produits.

Voilà déjà quelques points sur lesquels je fais attention au quotidien, de la même manière je n’utilise jamais de désodorisants, de parfums d’ambiance, de produits biocides contre les insectes, j’aère au maximum et j’essaie au maximum de me renseigner sur la qualité et la composition des peintures, laques, meubles que je suis susceptible d’acheter car ce sont des sources de pollution de l’air intérieur.

Je pense avoir été assez bavarde pour aujourd’hui, je reviens bientôt pour la suite où je parlerai alimentation, hygiène et beauté. En attendant si vous êtes aussi dans cette démarche ou que vous avez des astuces n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

Miss tête en l’air

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 messages sur “Objectif zéro polluants, #1 la maison

  1. Merci encore de toutes ces bonnes idées ! Je trouve que l’aspect « ménage » est le plus facile en prendre en compte dans une démarche de réduction des déchets (bien plus que l’alimentation !).

    • Oui, ça demande des changements plus simples et plus facilement réalisables sur un temps plus court. Les habitudes alimentaires sont plus difficiles à changer.
      Au delà de la gestion des déchets c’est aussi prendre en compte ce que nous consommons, tant en terme de quantité que de qualité…

  2. Pingback: Objectif zéro polluants, #3 beauté et hygiène - Little Miss Beauty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation

#JeSuisCharlie